Voeux 2018 du Président.

——-ooooOoooo——-

 

Damgan, le 20 décembre 2017


 
 

Cher(e)s adhérent(e)s et ami(e)s de l’ADMAD,

 

Permettez-moi, en premier lieu, au nom de tous les membres de notre Conseil d’Administration de vous souhaiter de joyeuses fêtes et de vous présenter nos meilleurs vœux pour 2018 !
           Que cette nouvelle année vous apporte, ainsi qu’à vos proches, joie, santé, bonheur et réussite dans vos projets personnels ou professionnels.

Comme chaque année, les vœux sont l’occasion de faire le point sur les actions de l’association au cours de l’année qui s’achève et de former des vœux pour 2018.

Le dossier d’agrandissement du périmètre des zones de mouillages qui nous occupe depuis deux ans progresse mais n’aboutira pas cette année. Les retards pris à divers échelons ces derniers mois et les lenteurs de l’administration nous privent des améliorations que nous attendions, notamment en ce qui concerne l’évitage des bateaux. Nous formons le vœu que ce dossier puisse enfin se refermer avec succès en 2018.

Sur le fonctionnement du port de Penerf, l’année 2017 a été particulièrement difficile puisque la mairie nous a imposé une sévère augmentation du tarif de la navette et une nette diminution des horaires de sa disponibilité par rapport à 2016. Il en est de même pour les dates et horaires d’ouverture de la capitainerie qui ne cessent d’être réduits.
Ces dispositions qui devaient, selon la mairie, améliorer la qualité du service rendu aux usagers du port, se sont en fait traduites par une dégradation du service. De plus, l’agent administratif promis à la capitainerie deux fois par semaine pendant la saison 2017 n’a été présent que 2 jours en tout.
Parallèlement la mairie a augmenté le montant des frais de personnel municipal qu’elle impute au budget « Port et Mouillages » d’environ 20 000 euros, c’est-à-dire +78% sur 2 ans.
Nous formons le vœu que ces décisions, très mal ressenties par les adhérents de l’ADMAD et les usagers du port, soient reconsidérées en 2018 afin que les actions nécessaires à l’aménagement des zones de mouillage et au développement du port ne soient pas compromises.

Du côté des bonnes nouvelles vous avez pu constater que le site internet de l’association a fait peau neuve pour le rendre plus moderne, plus convivial et mieux adapté aux nouvelles technologies.

A souligner aussi que la mairie a répondu favorablement à nos demandes d’aménager un chemin de roulage au Dibenn afin de protéger la dune et faciliter le passage des annexes, d’installer un quatrième rack et d’ajouter un ponton au port pendant la saison.

Signalons également que l’ADMAD et la mairie ont renouvelé jusqu’en 2026 leur convention de gestion des mouillages situées entre la tour des anglais et le port de Penerf.

Par ailleurs je rappelle à tous que le versement de votre cotisation (20 euros) doit impérativement parvenir à l’association avant le 31 mars 2018 et aux propriétaires de bateaux qu’ils doivent nous adresser l’attestation d’assurance de leur bateau en cours de validité à cette même date au plus tard.

Enfin, je recommande à tous les adhérents qui ont l’intention de mettre fin à leur contrat d’usage de le faire avant le 31 décembre. En effet, après cette date, quelle que soit la date de fin de contrat, les intéressés seront facturés pour une année entière en 2018.

Vous renouvelant tous mes vœux pour 2018 et vous donnant rendez-vous le 16 juin 2018 pour notre assemblée générale annuelle, je vous prie, cher(e)s adhérent(e)s, d’agréer mes très cordiales et très chaleureuses salutations.

 

Pierre LEBRETON
Président de l’ADMAD

Print Friendly, PDF & Email

Un Commentaire

  1. Meilleurs vœux à monsieur le Président ainsi qu’aux membres du conseil d’administration, que 2018 vous apporte satisfaction dans vos démarches.
    Meilleurs vœux également aux membres de l’ADMAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.